Sélectionner une page
instruction-en-famille-enfant-autiste

Mon fils a eu la chance d’intégrer une U2EA  (Unité d’Enseignement Elémentaire pour Autistes) depuis le second semestre de son CP. Aujourd’hui, il arrive dans sa dernière année dans ce dispositif qui correspond aussi, en théorie, à la fin du cycle élémentaire.

Comme lors du passage de l’école maternelle à l’école primaire, se pose à nouveau la question de son orientation.

Dans cet article, je vais donc vous expliquer comment j’ai décidé de me lancer dans l’Instruction En Famille (IEF) adapté à un enfant autiste.

La réalité du terrain : un système inadapté aux enfants autistes

Le dispositif U2EA est vraiment merveilleux, cependant, le nombre de classes ouvertes est encore trop faible comparé aux besoins croissants mais aussi, car il prend fin lorsque l’enfant atteint l’âge de fin de cycle élémentaire.

La suite logique est un passage en 6ème et là encore, les dispositifs adaptés aux enfants présentant des TSA est très insuffisants comparés aux besoins de nos enfants.

Si l’on veut rester sur un système inclusif, on peut demander une orientation vers une classe ULIS-collège, mais là encore, les places sont très chères et il faut souvent attendre un ou deux ans avant d’y accéder.

La solution par défaut, si je puis dire, serait de laisser son enfant autiste aller au collège accompagné d’une AESH (Accompagnant(e)s d’Elèves en Situation de Handicap).

Enfin, la dernière solution consiste à demander un maintien en élémentaire.

Or, l’Education Nationale a pour politique de limiter les redoublements et même dans un cas pour lequel le maintien en CM2 semble plus qu’évident, il est nécessaire de passer par un protocole administratif afin d’obtenir une autorisation de l’Inspection.

Pour notre cas, bien que mon fils ait énormément progressé au niveau de ses troubles autistiques et qu’il ait également acquis certaines notions scolaires, d’une part son niveau scolaire reste trop hétérogène (il s’en sort mieux en français qu’en mathématiques) et, d’autre part, il manque de maturité pour être prêt à affronter une population de collégiens pas toujours très tendres entre eux.

Ainsi, aucune de ces solutions ne me convenait.

Choisir l’Instruction en Famille pour accompagner son enfant autiste en douceur

Peut-être que vous pratiquez déjà l’IEF à temps complet et si c’est le cas, je vous en tire chapeau.

Bien que j’y aie déjà pensé, je n’étais pas prête à le faire avant et je dois reconnaître, que le fait que mon fils soit en U2EA a bien facilité les choses puisqu’il bénéficiait d’une prise en charge vraiment adaptée à ses troubles.

Cependant, en prenant conscience du retard qu’il a, oui, car monsieur a quand même réussi à se faire passer pour un bon élève, sauf que lorsque l’on creuse un tout petit peu, on se rend compte des failles, et là, je me suis dit que ce n’était pas possible de le laisser poursuivre car même avec un maintien en CM2, n’ayant pas acquis les fondamentaux, il ne pourrait pas suivre la cadence.

C’est alors que la décision de pratiquer l’IEF m’est apparue comme une évidence.

Bien entendu, j’ai conscience de ce que cela représente en termes de temps, de degré de patience mais mon pourquoi, celui de voir mon fils accéder à une vie digne, me donne la force de relever le défi.

Et la socialisation ? 

Question récurrente même chez les enfants neurotypiques apparemment, cette question de la socialisation est bien entendu venue sur le tapis.

Et bien, que je n’y étais pas sensible au début, j’ai tout de même fini par accepter de l’entendre.

En effet, je suis une maman asperger, la socialisation, ce n’est pas mon fort et même si j’étais prête à faire des efforts pour mon fils, en prenant en considération les autres paramètres, à savoir, la fratrie dont je dois m’occuper, mon travail et le fait que je doive prendre soin de moi, j’ai décidé d’opter pour une scolarisation hybride, à savoir 50% du temps à l’école et 50% avec moi, en IEF et apparemment, le concept de coschooling est une pratique courante.

Ainsi, pour l’année scolaire suivante, nous avons demandé un maintien en CM2 avec une pratique de coschooling, maintenant, il n’y a plus qu’attendre la réponse de l’inspection.

Comment est scolarisé votre enfant ? Quels sont les projets d’orientation que vous envisagez pour lui ?

⌨️ Partagez votre expérience dans les commentaires 👇

❤️ Cet article vous a été utile ?

Partagez-le sur les réseaux sociaux afin qu’il soit utile à toutes les cheffes de Tribu TSA ! 🧩

Glissez votre souris sur l’image et cliquez sur P

pour épingler cet article sur Pinterest 👉

instruction-en-famille-enfant-autiste
avatar-madamb-transpt

Qui suis-je?

Je suis Myriam alias madamb,

| 👩‍👦‍👦 Cheffe de Tribu TSA |

| Geek & Aspiegirl & Mum 👧🧒🏻👦🏻 |

Ma mission : accompagner les mamans à révéler le potentiel de leur enfant autiste .

Pin It on Pinterest

Share This