parent-aidant-droits-aides

S’occuper d’un enfant aux besoins particuliers requiert de l’énergie, physiquement et psychologiquement. Il faut produire des efforts continus pour s’adapter à son environnement, ses sollicitations sensorielles et sociales.

Lorsque qu’on diagnostique un TSA à votre enfant, vous allez devoir adapter votre quotidien afin de l’accompagner au mieux tout au long de sa vie.

En tant que maman ou parent aidant, vous pouvez prétendre à des aides pour compenser les dépenses liées au handicap de votre enfant.

Faisons un petit tour d’horizon des prestations qui vous permettront d’améliorer la gestion de votre quotidien avec votre enfant autiste.

L’allocation journalière de présence parentale (AJPP)

Comme toutes les aides, l’allocation journalière de présence parentale (AJPP) vous est attribuée sous certaines conditions.

Qui a le droit à Ajpp ?

L’AJPP est une aide qui permet de percevoir une allocation par journée ou demi journée passée auprès de son enfant porteur d’un handicap, dans la limite de 22 jours par mois.

Tout parent aidant, qu’il travaille en tant que salarié, fonctionnaire, entrepreneur ou qui a le statut de demandeur d’emploi rémunéré ou stagiaire payé, peut faire la demande de l’AJPP. Mais ce n’est pas tout. En tant que parent aidant, vous pouvez prétendre à cette prestation si :

  • Votre enfant doit avoir besoin “d’une présence soutenue et de soins contraignants liés à son handicap
  • Ce dernier est âgé de moins de 20 ans.
  • Vous devez fournir un certificat médical détaillé de son état et remplir un formulaire cerfa.

Comment fonctionne l’Allocation journalière de présence parentale ?

Pour bénéficier de cette allocation, vous devez envoyer votre demande à la Caisse d’allocations familiales (CAF) ou la Mutualité sociale agricole (MSA).

Vous aurez besoin de remplir le formulaire cerfa n°12666*03 de « Demande d’allocation journalière de présence parentale (AJPP) » et de l’accompagner des pièces justificatives nécessaires.

Quel est le montant de l AJPP ?

Le montant de l’AJPP est forfaitaire et varie selon du nombre de revenus dans le foyer. En 2022, le montant de l’allocation journalière de présence parentale revient à :

  • 58,59 € : la journée
  • 29,30 € : la demi-journée

Si votre dossier est accepté, vous aurez droit à l’AJPP, le temps du traitement délivré par le médecin et pour une période maximale de 3 ans. Cependant, au cours de cette période, le nombre de jours d’allocations journalières est limité à 310 jours.

Si vous êtes salariée, vous devrez ensuite justifier d’une demande de congés de présence parentale auprès de votre employeur.

Au cas où vous avez besoin de compenser une réduction importante d’activité, vous avez aussi la possibilité de faire la demande de complément d’AEEH ou de la PCH.

L’allocation d’éducation de l’enfant handicap (AEEH) et son complément

L’Allocation d’Éducation de l’Enfant Handicapé (AEEH) est versée par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF). Elle a pour but de couvrir une partie des frais liés aux soins et à l’éducation des enfants autistes.

C’est quoi le complément de l’AEEH ?

Il s’agit d’une aide financière qui va combler les contraintes devenues lourdes pour la famille : équipement spécial, soins spécifiques non remboursés par la sécurité sociale, aide humaine extérieure… Elle se compose de 6 catégories de compléments.

Qui peut bénéficier du complément d’AEEH ?

Pour bénéficier d’un complément d’AEEH, il faut remplir les conditions requises pour cette allocation et justifier de besoins en termes d’aide humaine ou de frais exceptionnels dus à la situation de l’enfant autiste. 

Le complément d’AEEH peut également compenser la réduction d’activité professionnelle de l’un des parents.

Vous pouvez découvrir les différentes catégories de compléments ainsi que leurs montants sur le site monparcourshandicap.

La demande passe par un formulaire unique qui doit être transmis à la MDPH, accompagné du certificat médical et des pièces justificatives.

Une fois le dossier transmis à la MDPH, celui-ci est étudié par  la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH). Si la demande est validée, le versement du complément d’AEEH sera versé par la CAF (ou MSA pour le régime agricole).

Enfin, sachez que les parents isolés peuvent bénéficier d’une majoration spécifique versée également par la CAF.

La prestation de compensation du handicap (PCH)

En tant que parent aidant d’un enfant autiste, vous avez la possibilité de percevoir en complément une aide financière telle que la PCH. Elle vient compenser les besoins liés aux difficultés d’autonomie de votre enfant autiste.

Quand touche-t-on la PCH ?

Pour pouvoir prétendre à la PCH :

  • l’enfant doit avoir moins de 20 ans 
  • déjà percevoir l’AEEH
  • résider en France
  • la perte d’autonomie doit être persistante sur au moins un an, pour les enfants, une comparaison sera effectuée avec un enfant de même age et sans h

Si vous bénéficiez déjà de l’AEEH, il est important d’opter pour l’une ou l’autre solution, la plus avantageuse. En effet, ce que vous percevez de l’AEEH ne se cumule pas avec la PCH.

En combien de temps est traitée la PCH ?

Attention je tiens à vous prévenir : le traitement d’un dossier PCH est très long. Le mien a mis 3 ans à être traité ! De plus, en cas de changement de situation (si par exemple vous avez des besoins plus importants), il faut refaire un dossier et patienter encore plusieurs mois. En attendant, il faut pouvoir assurer ou mettre votre projet en suspens.

Quel est le montant de la PCH ?

Le montant de la PCH va dépendre des revenus annuels du foyer. En 2022, il vous est proposé une prise en charge à taux plein ou à taux partiel si vos ressources de l’année précédente sont inférieures ou égales à 27 033,98 euros annuels.

Pour avoir plus de détails sur la PCH, cliquez ici.

Bien entendu, dépendre des aides n’est pas forcément très agréable en termes d’estime de soi, ni très valorisant. En outre, elles ne s’avèrent pas suffisantes si l’on souhaite une bonne prise en charge et les délais d’attribution peuvent être parfois très longs. Or, nous ne pouvons pas nous permettre de perdre ce temps si précieux à la progression de notre enfant.

Il est donc important de trouver une solution intermédiaire qui vous permette de concilier à la fois un emploi et une présence renforcée auprès de votre enfant autiste.

Devenir entrepreneure pour s’adapter à la situation

Si on parle de plus en plus d’autisme, il reste tout de même énormément de travail à faire. Entre nos souhaits et la réalité, il existe parfois tout un monde ! L’enfant autiste a des défis particuliers à relever et lui consacrer du temps est important pour son développement.

L’entrepreneuriat semble donc une solution pour vous adapter aux besoins de votre enfant. Cela peut être une bonne alternative si vous avez déjà un projet en tête et que vous souhaitez avoir plus de temps pour vous occuper de votre enfant sans avoir de compte à rendre à un employeur.

Pour ma part, c’est l’option que j’ai choisie. J’ai quitté mon cdi afin de me rendre plus présente pour mes enfants et dans une approche également d’épanouissement personnel. Certes, la vie d’entrepreneure connaît elle aussi son lot de difficultés mais c’est une solution qui me permet d’avoir plus de temps libre et de mieux gérer mes journées.

Vous pouvez d’ailleurs découvrir mon activité de Mumpreneur Geek sur mon autre site internet et si vous souhaitez améliorer votre gestion financière et d’épargne, découvrez mes outils  en  cliquant sur le bouton ci-dessous 👇

Et vous, comment conciliez-vous votre vie pro et perso en tant que maman d’un enfant autiste ?

⌨️ Partagez votre expérience dans les commentaires 👇

❤️ Cet article vous a été utile ?

Partagez-le sur les réseaux sociaux afin qu’il soit utile à toutes les cheffes de Tribu TSA ! 🧩

Glissez votre souris sur l’image et cliquez sur P

pour épingler cet article sur Pinterest 👉

instruction-en-famille-enfant-autiste
avatar-madamb-transpt

Qui suis-je?

Je suis Myriam alias madamb, j'aide les mamans aidantes à gagner en sérénité et en indépendance.

| 👩‍👦‍👦 Cheffe de Tribu TSA |

| Geek & Aspiegirl & Mum 👧🧒🏻👦🏻 |

securite-financiere-maman-enfant-autiste

Assurer sa sécurité financière lorsque l’on est maman d’un enfant autiste

Lorsque l’on a un enfant autiste, il est difficile de poursuivre son activité professionnelle salariée, alors, comment faire pour assurer sa sécurité financière ?

quitter-cdi-creer-entreprise-occuper-enfant-autiste

Quitter son CDI pour créer son entreprise et s’occuper de son enfant autiste

Quitter la sécurité d’un emploi en CDI pour créer mon entreprise, c’est le choix que j’ai fait pour pouvoir m’occuper de mon enfant autiste.

se-lancer-dans-entrepreneuriat-maman-enfant-autiste

Se lancer dans l’entrepreneuriat sans risque quand on est maman d’un enfant autiste

Maman d’enfant autiste : et si l’entrepreneuriat était la solution vous permettant d’exercer une activité professionnelle de manière flexible …

Pin It on Pinterest

Share This